Torturama, qui sommes-nous ?

Je suis la gérante de l’établissement privé « TORTURAMA », Capacitaire
d’élevage Professionnel/Vente de Tortues Terrestres Françaises la HERMANNI HERMANNI

situé dans les Côtes d’Armor
à Plénée-Jugon (22640), que j’ai créé.

Capacitaire professionnelle/vente déclarée à la  chambre agricole.
Je propose à la vente des tortues juvéniles Hermanni Hermanni nées dans mon propre élevage.

10669352_341903452641035_384828701315604103_oMartine AUBRUN, éleveuse capacitaire professionnelle

La Mise en conformité de ma passion en 2006 avec la législation française m’a fait entrevoir qu’il y a tant encore à découvrir sur ces reptiles. Nous connaissons mieux les mœurs des lions ou des pélicans que des tortues, et pour cause, elles ont disparu depuis des millions d’années dans nos contrées du nord et disparaîtront bientôt dans le sud, mais c’est seulement depuis une cinquantaine d’années qu’elles sont étudiées.

L’animal s’adapte à son milieu de vie sur des millions d’années et assure ainsi la pérennité de la vie.

L’animal le plus redoutable à l’extinction est l’homme. La société de consommation a remplacé la survie par le besoin. L’urbanisation, l’industrialisation a modifié plus rapidement les données biologiques de l’écosystème (rivières, lacs, déserts, forets, etc.) et certaines espèces meurent plus vite.

Nos ressources sont tarissables. L’image irréelle de peuples affamés arrivera par le poste de télévision, loin de la réalité et seuls nos aînés pourront raconter ce qu’était une tortue. Protégeons-les, pour nos enfants. L’extinction d’une espèce entraîne la disparition d’une autre et tend à les faire toutes disparaître !

En 1976, Les Testudos ont obtenu un statut privilégié, leur ramassage fut interdit. J’étais une jeune adulte sortit à peine de l’adolescence et je ne pensais pas à l’époque que ‘les tortues de nos jardins’ seraient un jour muni d’un transpondeur électronique !

etiquette ancienne vente tortues

En 1973, on la trouvait sur les étales
des poissonniers ou en animalerie.

Je suis passionnée et ai des tortues depuis l’âge de 7 ans (ça fait plus de 50 ans). Ces quinze dernières années, j’ai pu étudier la Testudo Hermanni Hermanni « espèce que je possède », que j’ai réussi à reproduire. Je n’élève que cette espèce « FRANÇAISE »

De septembre 2006 à décembre 2017, j’ai été Présidente de l’Association TORTUES DU PAYS D’OÏL dont le siège social était à mon adresse. Nous avions une centaine de membres et organisons plusieurs fois dans l’année des rassemblements thématiques (Protection / Régularisation / Hibernation / Alimentation…), des expositions, etc…L’association a été dissoute le 31/12/2017 Le site était: www.tortuesdupaysdoil.asso.fr 

Du 24 juillet 2006 au 5 août 2006, afin d’enrichir mes connaissances, j’ai pratiqué un stage de soins en clinique à Acupulatta en Corse « parc de tortue ». J’ai eu à effectuer quotidiennement des soins, de l’entretien, le nourrissage des tortues ainsi que les premiers traitements vétérinaires. J’ai profité de la présence sur le Parc de Lionel SCHILLIGER vétérinaire de Paris, pour approfondir mon savoir sur les soins les plus délicats présents dans la clinique.

Le Dr Lionel SCHILLIGER est l’auteur de plusieurs livres sur les reptiles. Pour son dernier livre ‘Les Tortues de Jardins – Guide des soins et maladies’, j’ai accepté avec plaisir de participer à son l’illustration (en page de remerciements je suis nommée pour ma participation).

Le 2 octobre 2010 j’ai effectué une formation à Paris à la Ferme Tropical sur « Les Tortues de Jardin ».

Afin de compléter mes connaissances, j’ai effectué du 5 juillet au 13 juillet 2014 une formation dans un Établissement d’étude et d’élevage des testudo « hermann ».

J’ai obtenu mon certificat de capacité éleveur amateur et mon ouverture d’établissement  en juin 2006

Depuis 2011 je suis gérante de mon entreprise TORTURAMA, je peux céder des tortues en toute légalité. Je suis déclarée à la chambre agricole N° SIRET 533.779.526.00011. Car toutes les ventes doivent faire office de déclaration (IMPÔT, TVA 20, M S A) de revenu supplémentaire.

En 2016 (après 5 ans de démarches) j’ai obtenu mon capacitaire PROFESSIONNEL d’élevage/vente de tortues HERMANN.

J’ai un contrat en tant que professionnel, avec le transporteur FRANCE EXPRESS GEODIS  transport d’animaux vivant.

J’ai une autorisation de transport animaux VIVANT pour mes tortues homologuée par le CCI. Car si votre tortue à un CIC en C qui lui donne le droit d’être transportée! Avez vous le droit de transporter votre tortue ? et non! donc vous devez passer votre licence de transport d’animaux vivant.