Torturama, qui sommes-nous ?

     PRÉAMBULE  

           Je suis la gérante de mon élevage         « TORTURAMA »

Capacitaire d’élevage Professionnel/Vente de Tortues Terrestres Françaises la HERMANNI HERMANNI

Mon élevage « que j’ai créé » est Privé, pas ouvert au public, situé dans les Côtes d’Armor à Plénée-Jugon (22640).

Capacitaire professionnelle/vente déclarée à la  chambre agricole.
Je propose à la vente des tortues juvéniles Hermanni Hermanni nées dans mon propre élevage.

10669352_341903452641035_384828701315604103_oMartine AUBRUN, éleveuse capacitaire professionnelle

Depuis mon enfance,  j’ai toujours été entouré de tortues, mon oncle en avait dans son jardin, et moi-même en possédais régulièrement, je passais des heures à les contempler.

A la maison j’attendais avec impatience l’arrivée des tortues que le poissonnier vendait, je choisissais toujours la plus petite, pensant qu’elle était moins fragile, mais hélas je ne connaissais rien sur cet animal qui me fascinait, je ne comprenais pas pourquoi elle ne se réveillait pas, j’étais trop jeune pour me rendre contre  qu’il ne suffisait pas de lui donner de la salade pour qu’elle grandisse.

etiquette ancienne vente tortues

En 1973, on la trouvait sur les étales
des poissonniers ou en animalerie.

A l’adolescence, j’ai pris conscience qu’une tortue pouvait vivre très vieille, j’ai commencé à me renseigner, et là tout a changé, je n’avais qu’une envie, voir mes tortues grandir. A l’époque, nous n’avions pas tous les moyens modernes actuels pour chercher des informations et renseignements.

Après beaucoup de patience et d’investissement personnel, je peux dire que, maintenant, j’ai même eu le privilège d’assister à la ponte et aux naissances des Bébés de mes Tortues, la passion pour les Tortues me comble de bonheur, suivre leur développement, leur comportement, leur rituel, leur hibernation, avoir des reproductions de cet animal de la préhistoire, qui ballade sa maison sur son dos, ont été pour moi une revanche sur la vie des tortues que j’ai « involontairement » fait mourir par mon ignorance dans ma jeunesse.

Aujourd’hui je veux aider à sauvegarder et à protéger les tortues. Bien sûr les miennes sont nées en captivité, mais il serait souhaitable de comprendre et d’accepter, que des tortues nées dans leur biotope ne doivent pas être déplacées, au péril de leur vie.

La mise en Conformité avec la Législation me permet de poursuivre ma passion des tortues en toute quiétude.

Je suis passionnée et ai des tortues depuis l’âge de 7 ans (ça fait plus de 50 ans). Ces quinze dernières années, j’ai pu étudier la Testudo Hermanni Hermanni « espèce que je possède », que j’ai réussi à reproduire. Je n’élève que cette espèce « FRANÇAISE »

De septembre 2006 à décembre 2017, j’ai été Présidente de l’Association TORTUES DU PAYS D’OÏL dont le siège social était à mon adresse. Nous avions une centaine de membres et organisons plusieurs fois dans l’année des rassemblements thématiques (Protection / Régularisation / Hibernation / Alimentation…), des expositions, etc…L’association a été dissoute le 31/12/2017 Le site était : www.tortuesdupaysdoil.asso.fr 

Du 24 juillet 2006 au 5 août 2006, afin d’enrichir mes connaissances, j’ai pratiqué un stage de soins en clinique à Acupulatta en Corse « parc de tortue ». J’ai eu à effectuer quotidiennement des soins, de l’entretien, le nourrissage des tortues ainsi que les premiers traitements vétérinaires. J’ai profité de la présence sur le Parc de Lionel SCHILLIGER vétérinaire de Paris, pour approfondir mon savoir sur les soins les plus délicats « ablation, prise de sang, gavage, imputation… »présents dans la clinique.

Le Dr Lionel SCHILLIGER est l’auteur de plusieurs livres sur les reptiles. Pour son dernier livre ‘Les Tortues de Jardins – Guide des soins et maladies’, j’ai accepté avec plaisir de participer à son l’illustration (en page de remerciements je suis nommée pour ma participation).

Le 2 octobre 2010 j’ai effectué une formation à Paris à la Ferme Tropical sur « Les Tortues de Jardin ».

Afin de compléter mes connaissances, j’ai effectué du 5 juillet au 13 juillet 2014 une formation dans un Établissement d’étude et d’élevage des testudo « hermann ».

J’ai obtenu mon certificat de capacité éleveur amateur et mon ouverture d’établissement  en juin 2006

Depuis 2011 je suis gérante de mon entreprise TORTURAMA, je peux céder des tortues en toute légalité. Je suis déclarée à la chambre agricole N° SIRET 533.779.526.00011. Car toutes les ventes doivent faire office de déclaration (IMPÔT, TVA 20%, M S A…) de revenu supplémentaire.

En 2016 (après 5 ans de démarches) j’ai obtenu mon capacitaire d’élevage PROFESSIONNEL/VENTE de tortues HERMANN. Grand merci à « FRANCINE » qui m’a soutenue et aidée à instruire mon dossier.

J’ai un contrat en tant que professionnel, avec le transporteur FRANCE EXPRESS GEODIS  transport d’animaux vivant.

J’ai une autorisation de transport animaux VIVANT pour mes tortues homologuée par le CIC. Car si votre tortue à un CIC en C qui lui donne le droit d’être transportée! Avez vous le droit de transporter votre tortue ? et non! donc vous devez passer votre licence de transport d’animaux vivant que j’ai passé et renouvelle tous les 5 ans.

Pour des raisons d’organisation et de temps,  je n’accepte pas de prendre des candidats, en stage, pour la formation de l’obtention du Certificat de Capacité soit (70 heures de formation). Seule les acquéreurs, après réservation d’une de mes tortues, qui peuvent se déplacer, on droit à une formation de 2 heures « gratuites » pour renforcer leurs connaissances et maintenir mes tortues dans les meilleurs conditions.