Préparation à l’entrée en hibernation en cours

Bonsoir

Désolée de me répéter, mais je reçois des messages ou je dois répéter les mêmes conseils mis dans mes messages précédents donc je vous rappelle mes conseils !

Oui je sais vous allez dire que je radote ! Mais, pour certains ça les rassure !

Alors voilà :

J’espère que l’été c’est bien passé pour votre ou vos pitchounettes venant de mon élevage.

Je prends le temps de vous redonner quelques conseils concernant les juvéniles sortant de mon élevage qui ont commencé leur phase d’entrer en hibernation.

Cela fait plusieurs semaines que votre tortue ne s’alimente presque plus ou pas du tout, vu la pluie et les températures en baisses, donc c’est logique qu’elle perde du poids.

Selon les régions, les nuits ont commencé à se rafraichir donc protéger bien son abri, ajouter la nuit un isolant style :  paillasse, fibre de coco, pare-soleil pour voiture, film d’hivernage pour plante, carton….

Vérifier bien que le parc ne risque pas d’être inondé « faire flaque d’eau en cas de gros orage » que l’eau ne peut pas rentrer dans son abri ! Si c’est le cas rehausser son abri d’une planche, rondin, dalle…

Ne pas sortir de son parc la tortue ça risque de la déstabiliser, il est préférable de sécuriser son parc et abri. Si vous n’avez pas le choix et craignez le pire, rentrer là dans une boite remplie de foin la nuit dans le garage surtout pas dans la maison et ressortez là, la journée.

Il lui faut impérativement une différence nuit/jour de température ! La nature est ainsi faite pour les tortues.

Elle va commencer à plus sortir donc pas manger c’est normal. A compté de mi-octobre ne plus la baigner car après elle commencera à rentrer en léthargie « tout dépend des températures de la nuit ».

Si elle s’enterre dans son parc, retirer de la terre rappelez-vous je conseille 2/3 cm terre de jardin au-dessus du grillage du fond, ce n’est pas pour vous embêter !

Ou libre à vous de la laisser s’enterrer dans son parc mais là vous en prenez la responsabilité et devez être sûr qu’elle ne risque pas d’inondation ni de trop grandes différences de température « température au-dessus de 10° » qui risqueraient de la réveiller et de l’épuiser, elle n’aura pas assez de réserve pour tenir jusqu’au beau temps à la sortie d’hibernation mi-mars 2021.

Si elle s’enterre dans son abri ce n’est pas l’idéal logiquement je vous ai conseillé de mettre un fond en bois ou dalle car la terre dans sa maison est un nid à bactérie vu que rien ne nettoie la terre « pas la pluie, ni la rosée du matin », ça parait logique !

Rentrer là tous les soirs dans sa maison « dehors » pour lui éviter les nuits en dehors de sa maison, si elle ne veut pas y rentrer seul, chercher la raison : foin moisi, dans assez le feuilles de chênes ou châtaigniers au-dessus d’elle donc trop froid la nuit, sol poussiéreux si vous n’avez pas mis de fond dans sa maison donc la terre est un nid à bactérie vu que ni la pluie ou la rosée du matin ne peut y rentrer pour nettoyer la terre, dehors ça reste du naturel !  « Rappelez-vous je conseils de remplir jusqu’en HAUT au moins 40cm de haut sa maison » pour une bonne isolation !

Mi-octobre ne plus baigner la tortue et la laisser rentrer en léthargie seule, personne dans la nature ne leur fait prendre un bain avant l’hibernation !

Vous pouvez (sans obligation) peser votre tortue et si elle n’a pas perdu de gramme là il n’y a pas de problème pour la laisser rentrer en hibernation. Il n’y a pas de barème de poids idéal ! le principal est : « pas de perte de poids ».

Surtout ne pas vermifuger les juvéniles venant de mon élevage car elles ne sont pas infectées sauf si vous les avez mis en contact avec une tortue étrangère à mon élevage, là avant de vermifuger faut faire une coproscopie chez le vétérinaire. Rappelez-vous : qui dans la nature vermifuge la chtite tortue ?

Commencer à réfléchir sur votre choix de mode d’hibernation, vous avez dans mon livret d’élevage les présentations, rappelez-vous que je conseils vivement l’hibernation au frigo par expérience, mais libre à vous de laisser in-nature, vous vous heurterez aux changements de températures trop douces et orages violents pendant d’hivers et là je ne pourrai vous être d’aucune aide.

Je reviendrai au 1er novembre (date de ma mise en hibernation de mes adultes et juvéniles et naissances 2020) avant mon déménagement pour continuer mes conseils de mise en hibernation. La sortie d’hibernation de mon élevage est prévue mi-mars 2021 dans leur nouveau parc, je les replacerai, avec délicatesse directement dans leur maison « abri » elles se réveilleront tranquillement selon les températures ne pas les mettre en terra, laisser la nature faire maintenant.

Vous pouvez consulter mes conseils des années présidentes sur mon site dans les NEWS ou rubrique.

http://www.torturama.fr/hibernation-pour-tortue-juvenile/

Je vous souhaite une bonne préparation d’entrer en hibernation, je sais que pour vous c’est le point le plus critique à vos yeux mais rappelez-vous la tortue vient des dinosaures et est plus résistante que vous ne le pensez.

TORTUDIALEMENT

MARTINE

Share

ATTENTION les nuits sont plus fraiches et pluvieuses

Bonjour

J’espère que l’été c’est bien passé pour votre ou vos pitchounettes venant de mon élevages.

Je prends le temps de vous redonner quelques conseils concernant les juvéniles sortant de mon élevage qui vont commencer leur phase d’entrer en hibernation.

Selon les régions , les nuits vont commencer à se rafraichir donc protéger bien son abri, ajouter la nuit un isolant style :  paillasse, fibre de coco, par-soleil pour voiture, film d’hivernage pour plante, carton….

Vérifier bien que le parc ne risque pas d’être inondé « faire flaque d’eau en cas de gros orage » que l’eau ne peut pas rentrer dans son abri ! Si c’est le cas rehausser son abri d’une planche, rondin, dalle…

Ne pas sortir de son parc la tortue ça risque de la  déstabiliser, il est préférable de sécuriser son parc et abri. Si vous n’avez pas le choix et craignez le pire, rentrer là dans une boite rempli de foin la nuit dans le garage surtout pas dans la maison et ressortez là, la journée.

Il lui faut impérativement une différence nuit/jour de température ! La nature est ainsi faite pour les tortues.

Elles va commencer à moins sortir donc moins manger c’est normal. Dés que les journées sont plus chaudes au dessus de 15° mettez lui à dispositions de la nourriture et vous pouvez la mettre dans sa coupelle d’eau une fois par semaine en attendant  mi-octobre car après elle commencera à rentrer en léthargie « tout dépend des températures de la nuit ».

Si elle s’enterre dans son parc, retirer de la terre rappelez vous je conseille 2/3 cm terre de jardin au dessus du grillage du fond, c’est pas pour vous embêter !

Rentrer là tous les soirs dans sa maison « dehors » pour lui éviter les nuits en dehors de sa maison, si elle ne veut pas y rentrer seul, chercher la raison : foin moisi, dans assez le feuilles de chênes ou châtaigniers au-dessus d’elle donc trop froid la nuit, sol poussiéreux si vous n’avez pas mis de fond dans sa maison donc la terre est un nid à bactérie vu que ni la pluie ou la rosée du matin ne peut y rentrer pour nettoyer la terre, dehors ça reste du naturel !  « Rappelez vous je conseils de remplir jusqu’en HAUT au moins 40cm de haut sa maison » pour une bonne isolation !

Mi-octobre ne plus baigner la tortue et la laisser rentrer en léthargie seule, personne dans la nature ne leur fait prendre un bain avant l’hibernation !

Vous pouvez (sans obligation) peser votre tortue et si elle n’a pas perdu de gramme là il n’y a pas de problème pour la laisser rentrer en hibernation. Il n’y a pas de barème de poids idéal ! le principal reste « pas de perte de poids ».

Surtout ne pas vermifuger les juvéniles venant de mon élevage car elles ne sont pas infectées sauf si vous les avez mis en contacte avec une tortue étrangère à mon élevage, là avant de vermifuger faut faire une coproscopie chez le vétérinaire. Rappelez vous : qui dans la nature vermifuge la chtite tortue ?

Commencer à réfléchir sur votre choix de mode d’hibernation, vous avez dans mon livret d’élevage les présentations, rappelez vous que je conseils vivement l’hibernation au frigo par expérience, mais libre à vous de laisser in-nature,  vous vous heurterez aux changements de températures trop douces et orages violents pendant d’hivers et là je ne pourrai vous être d’aucune aide.

Je reviendrai Mi-octobre avant mon déménagement pour continuer mes conseils. Vous pouvez consulter mes conseils des années présidentes sur mon site dans les NEWS ou rubrique.

http://www.torturama.fr/hibernation-pour-tortue-juvenile/

Je vous souhaite une bonne préparation d’entrer en hibernation, je sais que pour vous c’est le point le plus critique à vos yeux mais rappelez vous la tortue vient des dinosaures et est plus résistante que vous ne le pensez.

TORTUDIALEMENT

MARTINE

 

 

 

Share